LUNA ROSA's Biography

Copyright © All Rights Reserved

BIO Luna Rosa

 

 

 

"For me, the world evolves in the middle of a perfect geometry. My spatula's squares represents cycles in time, in inter-linked figures. The spiral becomes a source of light that turns inward, towards the absolute; the circle in identical instants, the square in order of the Universe..." Luna Rosa

BIO Luna Rosa ( FR )- Trajectoire culturelle

 

Née Virginia Hernández en 1967 en Colombie, Luna Rosa est galeriste et artiste peintre. Elle s'installe à Paris en 2002 où elle entame ses études et recherches artistiques, s'interrogeant sur la dualité entre la figuration et l’abstraction. Sa vision de la vie et sa perception des choses sont pour elle une "géométrie" parfaite de figures qui transfigurent chaque instant qui passe … Elle représente à travers des carreaux au couteau, la marche inexorable du temps. En 2004, elle installe son atelier sur la Côte d’Azur et y sublime la lumière Méditerranéenne. Elle se donne aussi pour mission de raconter son pays natal.

2012 marque un nouveau défi, elle pose « ses carreaux de temps » à Liège pour explorer de nouveaux horizons.

 

« Pour moi, le monde évolue au milieu d'une géométrie parfaite. L'univers tourne en figures entrelacées par cycles de temps. La spirale attirée en son centre devient un noyau de lumière, représentation de l'absolu. Les cercles exprimant le temps, les carres l'ordre de l'Univers ...J'essaie de porter un regard différent sur la réalité de notre monde animé de mouvements cycliques perpétuels influencés par mes souvenirs d’enfance et mes expériences à l’étranger. J'en déduis une certaine logique tentant de présenter notre monde d'un point de vue objectif, donnant un sens spirituel a des situations, des "Emotions" mises en perspectives aériennes. Mon vecteur : la spatule. L'art est ma thérapie et ma caféine! » Luna Rosa

 

  • 1995 - 2002 : Propriétaire Galerie d'Art Luna Rosa, Cali, Colombie dans le quartier historique de sa ville natale.

 

  • 2002 : Virginia Hernández "Luna Rosa" arrive en France. Cherchant à faire évoluer son style, elle se consacre à l'art contemporain à Paris. L'expressionnisme abstrait devient le meilleur vecteur de son besoin de transmettre ses émotions, loin de ses racines.

 

  • Une rupture s'installe chez Virginia: comment exprimer la dualité entre le figuratif et l'abstrait ? Sa vision de la vie, sa perception de chaque détail qui l'entoure, deviennent pour elle une "géométrie" parfaite de figures. Elle représente à travers ses carreaux au couteau, la marche inexorable du temps qui passe et ne s'arrête jamais, laissant ses empreintes au cœur de chaque être humain. Deux artistes Russes la fascinent: Kasimir Malevitch, avec son "suprématisme" et Nicolas de Staël, maitre de "l'espace matière et de la couleur".

 

  • En 2004, elle installe son atelier dans le Sud de la France, sur la Côte d’Azur. Sublimer la lumière de la Méditerranée et des villages médiévaux de Provence devient une priorité: temps et lumière fusionnés, comme le souvenir du soleil de son pays, sous les Tropiques. Elle expose, à titre personnel, à New York, à Portland, à Miami, en Belgique et à Monaco et matérialise ainsi sa projection internationale.

Elle persévère dans son art et où elle se pose comme fer de lance dans la promotion de l'art Latino-Américain en Europe.

 

  • En 2008, son activité de promotion artistique progressant, la création de l'Association colombo-belge COLOMBIArtística s'impose à elle comme un outil indispensable. Créée en Juillet 2009, l'Association réalise jusqu’à aujourd'hui, plusieurs manifestations artistiques surtout dans la Principauté de Monaco, premier pays à ouvrir les portes aux projets culturels de Luna Rosa. Son slogan depuis : Art sans frontière ni barrière ! => http://www.colombiartistica-europe.fr/ Passerelle culturelle entre l'Amérique Latine et l'Europe, avec une vaste base de données des artistes latino-américains, plusieurs entités culturels consultent la galerie virtuelle de COLOMBIArtística pour les inviter exposer en échange culturel.

 

  • 2012 marque un nouveau virage pour "Luna Rosa" .Toujours dans le défis d’avancer dans ses démarches artistiques, elle pose « ses carreaux de temps » à Liège, en Belgique. Un nouveau départ s’impose pour Luna Rosa! Des nouveaux Horizons sont à explorer….

 

  • 2013 : un nouveau défis s’accompli : l'ouverture de l'espace interculturel LA SPIRALE à Liège, 1er local Rue de la Goffe 18, dans le centre historique = > http://galerielaspirale.be/ Dans un principe de conscience collective, elle invite ses partenaires culturels, à se réunir dans un réseau international de galeristes et organisateurs d’expositions (Paris, Tarragona, Monaco, Miami, Liège ), pour amplifier leur but de faire connaitre les artistes.

 

  • En 2014, commencent les échanges culturels entre l'Europe, l'Amérique Latine les Etats-Unis grâce à cette vision de travail en équipe, où la diversité culturelle permet de promouvoir les artistes dans un cadre internationale important.

 

 

 

 

Luna Rosa

Artiste Peintre

Artist and gallerist since 1995 born in Cali, Colombia. Virginia Hernández, started to promote artists in Cali, Colombia with her first Art Gallery "Luna Rosa" Arriving to France in 2002 she continues her Art studies in Paris ; in 2004 the French Riviera became her inspiration in her atelier in the Medieval Village : Gorbio. Then her own exhibitions in Monaco, Portland/ Maine, Belgium, Spain, Paris and the French Riviera, specially in Monaco. In 2008 "Luna Rosa" started to promote Latin American artists in Europe with her non profit Association "COLOMBIArtística". In 2010 it became international promoting artists from the World. In 2012 new artistics projects brings her to Belgium where she opened "Galerie LA SPIRALE" in Liège; an intercultural space whit cultural exchanges between artists from the world. In 2014 international projection in USA started with more international exhibitions inviting artists from the world to participate.Her slogan : Art without borders!

 

 

TROPICAL MAGIC with MOSAÏCS of LIGHT

– Individual Exhibition, Portland MAINE/2009

“Virginia Hernández is bringing to you, the tropic and its light trhough her work. Using art to reveal the beauties of her beloved Colombia, Virginia employs spatula to create geometric symbols describing a perpetual movement and symbolizing the cycles of the human transformation. Her canvases depict daily situations, emotions, and memories. Her colors embody her strenght and oscillate between figurative and abstract styles to foment constant passion.»

Valérie GUILLET, Portland Maine 2009